Une fissure anale est une plaie de l’anus responsable principalement de douleurs anales exacerbées par l’exonération. Cette pathologie est principalement favorisée par la contraction trop importante du sphincter et par la constipation. Lorsque les traitements médicaux ont échoué, une intervention chirurgicale peut être proposée. En fonction des constatations, le praticien pourra être amené à en réaliser la résection, une sphinctérotomie ou encore un lambeau de recouvrement rectal. Un abcès de la marge anal est un affection bénigne lié à la présence d’une collection de pus au contact du canal anal. Cette pathologie est lié à l’infection des cryptes situées dans le canal anal qui ensuite infecte le tissus graisseux adjacent, jusqu’à former un abcès. Son traitement est simple, il consiste en l’évacuation du pus par une incision chirurgicale. La plaie nécessitera dans les suites des quotidiens avec la mise en place de mèches. Parfois, il s’y associe une fistule anale. Il s’agit du trajet responsable de la formation de l’abcès, allant de la crypte responsable à l’abcès. Son traitement consiste à drainer cette fistule par la mise en place d’un élastique ou de fils de nylons. Une prise en charge à distance de l’épisode aigu sera alors proposée (mise à plat, lambeau d’avancement rectal, colle biologique…)