Plus une pathologie cancéreuse est détectée rapidement, plus les chances de guérison existent. De nombreux cancers sont difficiles à détecter avant d’arriver à un stade développé. Avec moins de 5% de survivants, le cancer du pancréas est particulièrement redoutable. Pouvant passer inaperçu pendant des mois, voire des années, ce cancer est le plus souvent repéré à un stade où il n’est plus opérable. L’enjeu actuel est donc de mettre au point des outils qui permettront de diagnostiquer les patients le plus tôt possible. Une étude qui pourrait apporter beaucoup Une nouvelle étape vient d’être franchie dans ce sens par des chercheurs suédois, qui viennent de développer un test, dont les détails ont été rendus publics cette semaine dans le Journal of Clinical Oncology : «Notre test permet de détecter un cancer du pancréas de stade I ou II avec une efficacité de 96%, quand il n’est pas encore trop tard pour réaliser une intervention chirurgicale» évoque le Professeur Carl Borrebaeck, immunologiste et coauteur de cette étude. .

En savoir plus sur cette étude En savoir plus sur le cancer du pancréas