Professeur JG BALIQUE

Docteur G BARABINO

Clinique du Parc

  • Accueil
  • Imagerie par fluorescence STRYKER

Imagerie par fluorescence STRYKER

Le Dr BARABINO et le Dr BALIQUE du CVD Le PARC sont équipés du système d’imagerie par fluorescence STRYKER avec la technologie NOVADAQ.
Il s’agit d’un système crée pour la chirurgie coelioscopique et ouverte, qui intègre un laser avec une longueur d’onde proche de l’infrarouge (laser non nocif pour l’homme) et une caméra capable de détecter la fluorescence du fluorophore VERT d’INDOCYANINE, proche de l’infrarouge (800nm).

Après injection d’un produit fluorescent, le VERT d’INDOCYANINE, la camera coelioscopique et /ou laparotomique permet de détecter la fluorescence émise par le fluorophore si présent dans les tissus humains.
Le système d’imagerie de fluorescence endoscopique STRYKER est le seul système d’imagerie laparoscopique offrant une imagerie simultanée en temps réel de lumière blanche haute définition et de fluorescence HD à la demande via un seul laparoscope.

Cela permet aux chirurgiens digestifs de visualiser la perfusion tissulaire photo et les structures anatomiques au cours de multiples procédures peu invasives. Le produit d’imagerie fluorescent, le VERT d’INDOCYANINE se lie à une protéine dans le sang et est rapidement métabolisé par le foie (demi-vie de 3 minutes), fournissant ainsi une visualisation laparoscopique des artères, des veines et des voies biliaires.

Dans les chirurgies colorectales, œsophagiennes et bariatriques, ce système permet une évaluation visuelle précise du flux sanguin dans les vaisseaux, ainsi que de la qualité de la perfusion tissulaire photo.

L’imagerie de fluorescence peropératoire peut être utilisée pour visualiser les vaisseaux et les structures, ce qui peut réduire le risque de complications lors d’une chirurgie peu invasive.
En oncologie il est utilisé pour la détection des tumeurs hépatiques, permettant une meilleure visualisation des marges de résection chirurgicale.

Le CVD est l’un des rares centres en France à disposer de cet appareil de dernier cri.

Les chirurgiens l’utilisent pour les traitements suivants :

  • Vascularisation de l’intestin lors d’une chirurgie du colon, du rectum et de l’intestin grêle afin de diminuer le risque de fistule post-opératoire
  • Vascularisation de l’estomac et de l’œsophage lors d’une chirurgie pour tumeur avant de pratiquer la reconstruction chirurgicale
  • Détection des tumeurs hépatiques
  • Cholangiographie per-opératoire lors des chirurgies sur la vésicule biliaire et les voies biliaires intra-hépatiques et extra-hépatiques